Crayon graphite et matériel dessin

Crayon graphite et matériel dessin

Cet article passe en revue le matériel à acheter pour le dessin et vous en apprend un peu plus sur son outil principal qu'est le crayon graphite. Le terme esquisse est souvent utilisé pour décrire le travail préparatoire d'un dessin ou d'une peinture, elle peut, bien sur, se suffire à elle-même.

N'hésitez pas à poser vos questions ou nous faire part de vos remarques et expériences en fin d'article via le bouton "laissez un avis".

Réalisation

 

 

Le coffret dessin

Les coffrets dessin et esquisse sont idéals pour s'équiper, ils contiennent des crayons graphite (crayon à papier), des mines de plomb, des fusains, des crayons esquisse de type sanguine, sépia, pierre noire... des crayons esquisses à l'huile, des gommes, des estompes etc...

 

 

 

 

Le crayon graphite

Plus communément appelé crayon à papier, le crayon graphite est fabriqué à partir d'un mélange de graphite et d'argile qui forme la mine. Cette dernière est insérée dans du bois de cèdre qui compose le corps du crayon. Le graphite est un dérivé du carbone c'est lui qui se dépose sur la feuille lors de l'utilisation du crayon, l'argile fait office de liant qui, selon les proportions du mélange, définit la dureté et la stabilité de la mine.

L'échelle de dureté des mines s'étend du très sec 9H au très tendre 9B. H signifie "Hard" et désigne une mine dure déposant une trace fine et claire sur le papier. B signifie "Black" et désigne une mine tendre ou grasse à l'origine d'un noir profond lors de son utilisation. Les valeurs intermédiaires sont HB et F. Le chiffre indique le degré de dureté ou de tendreté selon la lettre qui le suit.

Une autre source historique indique que la lettre H provient du nom de Joseph Hardmuth créateur du fabricant de crayon Koh-i-Noor Hardtmuth et que la letrre B provient de Budweiss, ville où est implantée une importante usine du fabricant Koh-i-Noor Hardtmuth.

Plus la mine est dure, plus le trait sera fin, précis et léger pointant plutôt vers le gris. Ayant tendance à rayer le papier il faut faire attention à ne pas trop appuyer avec ce type de mine, on peut l'utiliser dans une esquisse précédant une aquarelle ; elle est presque invisible sur le rendu final. A L'inverse, plus la mine est tendre plus le trait sera sombre et gras et permettra de créer des nuances et valeurs variées, il est idéal pour de la finition ou le dessin sans mise en couleur.

 

 

L'échelle de graduation de dureté des mines faite maison pour chaque gamme de crayons graphite:

 

 

Les crayons graphites Cretacolor:

La graduation de la gamme cretacolor à l'unité va de 9h à 9b, il existe des sets de 12 graduations autour de HB, La fabrication est allemande.

 

 

 

 

 

La gamme esquisse de cretacolor

 

 

 

 

Les crayons graphitesFaber-Castell 9000

Les crayons graphites faber castell 9000 sont disponibles seulement en set de 12 graduations autour de HB, la fabrication est allemande.

 

 

Les crayons Grafwood de caran d'ache

Les grafwood sont des crayons très haut de gamme, ils sont disponibles en set ou à l'unité sur 12 graduations tournés vers le gras penchant plutôt vers le noir intense. La gamme comprend peu de graduations sèches. Les grafwood sont fabriqués en Suisse.

 

 

 

 

 

Le bloc de graphite de caran d'ache

Ce bloc de graphite permettra de travailler des nuances et des ombres en aplat. Le trait se retrouve avec l'utilisation de l'angle.

 

 

 

Le critérium

le critérium sert à avoir un trait précis, il est énormément utilisé en dessin technique et en design.

 

 

 

La mine de plomb

La mine de plomb est à l'origine un alliage de plomb et d'étain coulé sous forme de stylet. Comme la pointe d'argent le métal dépose une marque indélébile sur le papier. Aujourd'hui les crayons vendu sous l'appelation "mine de plomb" sont fabriqué à base de graphite.
La mine de plomb propose des duretés en général assez grasse, comme la gamme de mine de plomb cretacolor qui va de HB a 9B, et de HB a 6B pour les grafstone de caran d'ache. La mine de plomb ne se gomme pas.

 

 

 

 

Le fusain

Le fusain vient de la carbonisation en vase clos de la plante du même nom. Ils peuvent aussi être fabriqués à partir de saule. Cet outil permet d'obtenir des dégradés de gris subtiles comme des noirs profonds, il s'utilise souvent avec une estompe qui permet de l'étaler.
Il est important de fixer le travail pour le conserver.

 


 

 

 

L'estompe

L'estompe est formé de papier roulé et compressé.
Elle s'utilise avec les crayons graphites, fusain, mine de plomb... pour diffuser la trace sur le papier et adoucir les traits.

 

 

Exemple du travail d'une esquisse en 3 étapes avec un crayon 3b:

 

Étape 1: construction des volumes:

Le crayon court sur le papier. Pas de risque de se tromper, le but est de chercher la forme et les proportions sans appuyer. C'est à cette étape que l'attitude du personnage est aussi exploré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape 2: Affirmation des traits

Une fois la forme générale dégagée, il est temps de chercher un trait plus précis: celui qui se verra sur le dessin définitif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ombrages:

Pour donner le volume et l'impression de profondeur du dessin il reste à ombrer. On utilise alors le crayon à plat ou en superposant des hachures. Un travail de texture et de matire peut aussi être faire durant cette étape.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis client

* Champs requis

Nom *

Adresse e-mail *

Votre commentaire *

Combien font 2 et 3 ? *